Les cigares cubains sont depuis toujours les préférés des fumeurs de tabac. Pourtant, d’autres pays comme le Nicaragua produisent aussi des cigares de bonne qualité. Malgré cela, le cigare cubain, un produit fabriqué au Cuba, demeure celui que la majorité des fumeurs prennent. Quelles sont les particularités du cigare cubain qui fait qu’il se démarque des autres cigares. les feuilles de tabac utilisées, les secrets de leur fabrication, les méthodes de leur assemblage, etc.

La fabrication du cigare cubain

cigare cubain

Pour aboutir à un aussi bon résultat, la fabrication du cigare cubain se fait en plusieurs étapes. La terre où la culture du tabac se fait, joue un rôle important. En Cuba, les conditions climatiques et le terroir où le tabac est cultivé sont l’assurance de l’obtention de meilleures feuilles de tabac. Les feuilles estimées avoir la qualité requise seront fermentées et ensuite roulées.

Comment se fait le roulage des cigares ?

Avant qu’un fumeur ne puisse allumer son cigare et le fumer, un long processus a été mis en place. Ces étapes sont la garantie pour les fumeurs d’apprécier le goût et les arômes des cigares cubains. Il faut savoir qu’un cigare est fait de tripes, d’un sous cape et d’une cape. La tripe est la partie la plus interne des cigares. La sous cape sera la couverture de la tripe et les deux seront enroulées avec la cape. Il faut savoir que trois types de feuilles de tabac sont utilisés afin de former les tripes et le sous cape.

Qui sont les manufacturiers du cigare ?

Les cigares cubains sont faits à la main par des spécialistes. La personne en charge de rouler le cigare est appelé un « torcedor ». Après avoir été fermentées et séchées, il y a moins de risque pour que le « torcedor » n’obtienne pas le résultat attendu sur le cigare. Toute personne participant à la fabrication tant à la culture du tabac, tri des feuilles et le roulage de cigare sont des personnes hautement qualifiées et expérimentées.

Les caractéristiques des feuilles de tabac de Cuba

 cigare-cubain

Un cigare cubain est entièrement fait de feuilles de tabac. Pour que la consommation ou le crapotage de ce produit soit optimisé, un triage minutieux des feuilles et un traitement strict ont été respectés par les fabricants. Le goût du cigare ressenti dans la bouche est le résultat du savoir-faire des cubains depuis la plantation jusqu’à la conservation des produits finis. Il y a d’ailleurs deux types de plantations de tabac destinés pour chaque couche du cigare.

Comment se fait la plantation du tabac pour les feuilles de la cape ?

Le tabac destiné à cette partie du cigare est planté sous une voile. Ainsi, la lumière du soleil est adoucie et la chaleur est retenue à l’intérieur de la voile. Cette méthode a un effet sur la couleur des feuilles. Il y en aura qui sont plus foncés que les autres. Les cigares auront alors une différence au niveau de la couleur.

Que faire pour les feuilles de la sous cape et tripe ?

Contrairement à la couverture du cigare, le tabac réservé à la sous cape et les tripes des cigares sont plantés en plein soleil. L’exposition au soleil est un facteur qui développe les arômes du tabac. La lumière du soleil cubain est ainsi une des causes du goût du cigare que vous sentez dans votre bouche.

Exemple d’accessoire pour fumeur de cigare

 fumer-cigare-cubain

Le goût et la qualité d’un cigare sont vains si les fumeurs n’ont pas d’accessoire allumer celui-ci. En sachant qu’il y a plusieurs types de briquet, il faut savoir qu’ils ne sont pas tous les mêmes. Prenons en exemple le briquet chalumeau torché de la marque Cohiba. En tant que mini chalumeau, ce briquet n’a pas peur du vent. Ainsi, vous pouvez allumer sans problème le pied de vos cigares. Ce briquet ne risque pas de vous lâcher dans les tempêtes que ce monde nous fait subir. C’est pourquoi vous avez besoin de ce produit. Ce briquet vous sera utile afin de fumer des cigares sans les problèmes des produits défectueux.

Au final, on peut dire que la particularité du cigare cubain est le résultat de quelques facteurs importants. Le lieu est l’une de ces conditions irrémédiables si le climat tropical est le premier. Ensuite, la richesse de la terre permet aux cigares d’avoir tous ces arômes. Le savoir-faire des cubains fabricants de cigare en est aussi un, s’il ne contrôlaient pas aussi bien la méthode de plantation, le séchage et la fermentation du tabac, les techniques pour rouler un cigare, les cigares que nous fumons ne seraient pas d’aussi grande qualité. Sachant qu’un cigare de bonne qualité apporte moins de risques sur la santé qu’un autre type de cigare bas de gamme.