Catégorie : Fumer le Cigare Cubain

Où couper le cigare

A quel endroit couper le cigare ?

Apprécié pour son gout et son apparence raffiné, le cigare séduit de nombreuses personnes. Cependant, l’allumer commence par une pratique particulière : la décapitation. Couper la tête d’un cigare est un geste essentiel. Mal faite, elle peut atténuer le plaisir que procure cet enroulé de feuilles de tabac. Il faut donc savoir à quel endroit couper son cigare. Des raisons de la décapitation d’un cigare à l’outil qu’il faut utiliser, découvrez tout sur la coupe du cigare.

Où faut-il couper le cigare ?

Chez les fumeurs, allumer un cigare noir commence par le rituel de la coupe. Ce dernier consiste à couper un bout de la tête de la cigarette avec un outil tranchant. Avec le bon cutter, il est facile de couper un cigare. Il faut surtout trouver le bon endroit.

La coupe en poinçon ou autre du cigare se fait au niveau de sa tête avec un couteau ou des lames pour avoir un meilleur gout en bouche. Elle se fait à 2 ou 3 mm de son extrémité pour allumer le cigare avec un briquet. Il n’est pas rare de voir sur certains cigares des lignes qui délimitent sa tête. Bien de fumeurs pensent à tort que c’est le niveau où il faut couper son germanus. Seule une petite partie de la tête (la coiffe) du germanus est coupée.

Couper la tête du cigare

Pourquoi coupe-t-on le cigare avant de le fumer ?

La première coupe du cigare ou d’une cigarette avant sa consommation dans la bouche n’est pas un geste anodin. En effet, les cigares de qualité sont généralement constitués de feuilles de tabac enroulées maintenues par une coiffe. Dans leur conception, les cigares sont enroulés dans une cape, une large feuille de tabac qui fait de chaque cigare un seul bloc step. Sans couper la cape, il serait difficile de fumer le cigare en step, car elle empêcherait l’air de circuler entre les feuilles.

En effet, c’est la circulation de l’air entre la tête et le pied du cigare qui permet de le maintenir allumé afin de tirer des bouffées. Quand le cigare n’est pas coupé, l’air circule difficilement entre les feuilles de tabac rendant lente leur combustion après allumage au briquet. Couper le cigare n’est donc pas un geste anodin, car il permet de mieux consommer et apprécier ses saveurs.

Comment coupe-t-on le cigare ?

Pour couper un cigare de qualité, il faut disposer d’un outil adapté ou d’un cutter. Il est possible de se servir d’un coupe-cigare en acier inoxydable quel que soit son prix, une sorte de guillotine destinée à trancher la tête du cigare. Voici la méthode.

Repérer l’endroit à couper

Trouver l’endroit où couper son cigare noir avec les bons accessoires permet de ne pas trop entailler sa tête. Il est conseillé de le couper juste à l’extrémité afin de ne pas perdre le confort de fumer en coupant trop sur la tête. Il est, d’ailleurs, possible de délimiter la partie de cut afin de réussir la coupe. Il faudra donc bien s’y prendre pour avoir le bon cut.

Aligner la coupe

Cet ajustement de cette méthode permet de bien couper le bout du cigare. Pour cela, il faut le tenir en position horizontale et rapprocher la tête des lames de la guillotine. Un coupe-cigare de poche permet de maintenir le cigare dans la bonne position et d’assurer une coupe exacte.

Faire une coupe franche

Les coupes lentes ou hésitantes peuvent déchirer la cape au lieu de la trancher entièrement. Il faut exercer une pression forte et instantanée sur les leviers du couteau ou coupe-cigare. Cet outil dispose d’un mécanisme qui stabilise et guide la lame dans la coupe. Plus besoin de marquer l’endroit où couper.

Coupe cigare

Quel coupe-cigare choisir en fonction de son cigare ?

Le coupe-cigare est sans doute l’un des meilleurs accessoires pour trancher un cigare dans la cave ou sur la table.

Le coupe-cigare guillotine

Qu’il soit à simple ou double lame, la guillotine pour cigare est l’un des meilleurs articles pour réaliser des coupes parfaites de votre cigare hors de la cave. Avec une large ouverture, ces coupe-cigares offrent un tirage optimal. Rapide et facile d’utilisation, le coupe-cigare est adapté pour toutes les catégories de cigares. Profitez de votre tirage dans les meilleures conditions. En plus, vous pouvez le mettre dans votre poche et vous déplacer avec.

Le coupe-cigare punch

Le perce-cigare ou coupe-cigare punch est l’un des articles les plus faciles à utiliser pour décapiter les cigares. Il est constitué d’un tube de coupe en poinçon qui permet de faire un trou dans le cigare. Contrairement aux autres instruments, cet outil ne coupe pas toute la surface du cigare colibri. Il faut donc faire un trou dans les cigares colibri de grands diamètres.

Le coupe-cigare en V

Le coupe-cigare en V en acier inoxydable est également un autre type d’outil à utiliser pour tailler les cigares. Il permet de retirer un bout de cape en faisant une fente suffisamment large. Pour réaliser de belles coupes avec cet instrument, deux tranchages perpendiculaires sont souvent réalisés.

Les ciseaux coupe-cigare

Les ciseaux coupe-cigare sont aussi de bons outils pour apprêter son cigare. Présentant un look sophistiqué, ils permettent de couper tous les types de cigares, et ceci, peu importe le diamètre.

Allumer cigare avec allumette

Pourquoi allume-t-on un cigare avec des allumettes ?

Si vous êtes un amateur du cigare, vous ne devez pas ignorer que pour l’allumer il faut un certain de savoir-faire. L’allumage d’un cigare est un art qui demande des outils adéquats.

Cette opération est réalisée avec plusieurs outils (allumettes, briquet). Dans le cas spécifique des allumettes, vous devez être en mesure d’obéir à certaines techniques. Comment et pourquoi allumer vos cigares avec des allumettes ?

L’allumage du cigare par des allumettes

L’allumage de cigare par les allumettes est une pratique connue. Mais alors, pourquoi allumer vos cigares avec des allumettes ?

Allumer un cigare est possible avec plusieurs accessoires. Cela peut se faire avec une allumette combustible, des appareils électriques ou d’autres produits. Fumer des cigares allumés avec le mauvais outil pourrait corrompre son goût. Souvent faits de composants peu recommandables et non hygiéniques, certains outils comme le briquet à essence ou à gaz liquide sont toxiques.

Ainsi, contrairement à ces derniers, les allumettes allument les cigares par combustion. De plus, vu que ces dernières peuvent être portables, vous n’aurez pas besoin de faire des bagages avant de vous déplacer avec elles. Vous pouvez donc déguster votre cigare à tout moment.

Allumage cigare

Comment allumer son cigare avec des allumettes ?

Fumer une cigarette est un processus qui demande d’être méthodique. D’abord, avant de soumettre votre cigare à la flamme d’une allumette, il faut d’abord le couper. Cette opération se fait à l’aide d’un coupe-cigare ou de ciseaux spéciaux. En effet, à son achat, le cigare a souvent une tête recouverte et entièrement fermée sur elle-même. À cet état initial, il n’est pas évident que votre rouleau de feuilles de tabac réagisse vite à la combustion par la flamme. Faites donc une coupure nette pour le rendre plus accessible.

L’allumage d’une cigarette n’est pas à priori une tâche difficile. Après la coupure, vous pouvez enfumer votre cigare avec les allumettes. Méthode classique, allumer une cigarette avec cette matière combustible a toujours été écologique. Il faut vous procurer des allumettes conçues pour cette mission.

En effet, les allumettes destinées aux amateurs de cigare ont généralement une tige en bois plus longue. Celles-ci vous permettent en vérité de suspendre l’allumette le plus longtemps possible afin que de vous assurer que votre « havane » brûle réellement. Craquez votre allumette et attendez que le soufre ait totalement brulé. Ensuite, portez-la jusqu’au bord que vous avez initialement coupé, à 3 cm au maximum. Maintenez-la pendant un moment jusqu’à ce que votre produit commence par fumer. Pour accélérer le processus, pensez à tirer quelques taffes sans toutefois garder la fumée recueillie dans la bouche.

Allumage par allumettes VS allumage par briquets : quelle est la différence ?

Aujourd’hui, l’opposition entre la pratique d’allumage des cigares avec les allumettes et celle avec les briquets électroniques défraie les chroniques. Pourquoi devriez-vous préférer l’une ou l’autre ?

Tout d’abord, il convient au préalable de noter que chacune de ces pratiques utilise des procédés différents pour produire des flammes. Les allumettes sont des produits combustibles qui sont connus pour être moins polluants que les briquets.

Fait d’une tige en bois coiffée à un bord d’une tête contenant du soufre, cet outil est assez utilisé par les puristes. Cependant, il faut avouer l’utilisation des allumettes présente parfois quelques inconvénients. Il peut arriver qu’elles se cassent, se mouillent ou simplement ne pas s’allument pas au moment où vous en avez le plus besoin. De plus, pour certains de ces articles (allumettes) ne vous étonnez pas de voir que la partie couverte de soufre soit inexistante.

Le briquet en ce qui le concerne est à la mode. Pour beaucoup d’amateurs du cigare qui tiennent à avoir du style en toute circonstance, il faut avouer que le briquet leur est d’une grande aide. Il existe en effet plusieurs types de briquets. Vous disposez entre autres dans vos bagages des briquets électroniques, des briquets fonctionnant à base de piles ou de batteries, les briquets solaires.

Au-delà de ceux-ci, vous pouvez également trouver sur le marché des briquets qui carburent avec du liquide comme l’essence. Toutefois, il faut souligner que l’usage du briquet à liquide est assez déconseillé.

Cigare cubain

Quelle est la meilleure façon d’allumer son cigare ?

Vous le savez sans doute, il existe mille et une façons de générer du feu pour allumer votre cigarette. Des allumettes aux différents types de briquets ou d’articles, le choix est large et assez ouvert. Cependant, il faut avouer que tous ces outils n’offrent pas les mêmes performances. Si le soufre des allumettes menace de corrompre le goût de la cigarette, le briquet à essence de son côté pollue par ses substances chimiques. Quelle est alors la meilleure façon d’allumer votre produit ?

Perçu comme étant plus moderne et stylé, l’allumage de cigarette au moyen de briquet est le plus plébiscité des consommateurs. Bien évidemment, il ne s’agit pas de choisir n’importe lequel. Le briquet rechargeable, à batteries, a piles ou l’allume gaz rechargeable est de loin le plus recommandé. Ne contenant aucune substance chimique, ce briquet ou allume gaz s’inscrit dans la catégorie des appareils électriques qui assurent le maintien du goût de la cigarette. En plus d’être écologique, il obéit à une utilisation simple et discrète.

Cigare cubain

Comment fumer le cigare cubain ?

Le cigare cubain est roulé à Cuba avec des plantes de tabac, vieilli et transformé dans le pays de La Havane. Aussi appelé habano, il est considéré comme le meilleur au monde. Le terroir cubain donne des cigares d’une complexité aromatique unique avec un tabac travaillé minutieusement. Ils sont roulés à la main avec une sélection de feuilles de tabac qui leur confèrent une palette aromatique précise.

Fumer un des cigares de La Havane, c’est apprécier un moment de saveurs, un espace hors du temps. L’activité demande que vous preniez votre temps, une pause dans votre journée car le temps pour fumer ces cigares est assez élevé. Surtout si celui-ci est votre premier. C’est un moment inédit qu’on s’offre.

Certains cigares cubains figurent sur la liste des produits les plus luxueux au monde. Cependant, on peut encore en trouver à des prix abordables. Voici un guide pour tout savoir sur comment fumer le cigare cubain, ces feuilles de tabac fruit d’une sélection minutieuse.

Comment prépare-t-on son cigare avant de le fumer ?

Préparer son cigare

Avant de répondre à comment fumer le cigare cubain, il va falloir répondre à comment le prépare-t-on.

La cape est la mince feuille de tabac qui enrobe le cigare. Elle influence sa combustion, son gout et son aspect visuel. C’est la cape qui se consume premièrement quand on commence à fumer un cigare provenant de Cuba.

En premier lieu, le cigare cubain doit d’abord être humé, touché, palpé. Vous devez rentrer en connexion avec son tabac. Il doit vous faire voyager à travers le monde. Cela vous renseigne sur son degré d’humidité puisqu’il ne doit pas être trop sec. À défaut, il pourrait être agressif et fragile. Ses arômes ne se mélangerait pas pour le mieux. Le tabac pourrait sécher et risquerait de se briser pendant qu’on le consomme. D’ailleurs, ce sont ces arômes qui renseignent sur la qualité du produit et lui confèrent son goût.

A La Havane, l’astuce pour humidifier un cigare trop sec est de plonger sa tête dans un verre de rhum. On laisse alors l’humidité remonter le long du cigare, à travers le tabac, avant de l’allumer. Notez que pour optimiser la conservation de ses cigares, l’achat d’une boite humidor ou cave à cigare, avec humidificateur et hygromètre, permet de bien conserver votre stock de cigares. Pour ce qui est de l’humidor, il en existe plusieurs offres sur le marché.

Pourquoi fumer des cigares cubains ?

Les raisons de fumer les cigares cubains sont multiples. Pour commencer, à la différence de la cigarette ou la pipe, retenez que leurs arômes et leurs saveurs sont uniques. Ce sont d’ailleurs, les meilleurs au monde depuis de longues années et ils peuvent aussi se conserver sur plusieurs années.

C’est devenu petit à petit une denrée qui se mérite. De plus, puisqu’on n’avale pas la fumée, à l’inverse de la cigarette, le cigare se veut un peu moins nocif pour votre santé, et surtout vos poumons. Attention que l’abus peut mener à un risque de cancer. Le Cohiba est l’élite des cigares cubains, tout comme le Montecristo, le Bolivar ou le Upmann. Leurs feuilles de tabac sont unique au monde.

On distingue les Parejos plutôt réguliers, le Robusto qui est court et les Figurados souvent originaux. Chaque marque définit ses critères selon la taille des cigares et le tabac travaillé. Les marques comme Arturo Fuente, Davidoff et Hoyo de Monterrey proposent généralement des produits de bonne qualité. Si c’est votre grande première, nous vous conseillons de vous diriger vers des cigares moins forts.

L’art de la dégustation du cigare

Que vous choisissiez de fumer un Robusto, un Figurados ou un Parejos, une exigence s’impose à vous. Il s’agit de ne pas en avaler la fumée. Pas toujours facile lorsque c’est votre premier cigare. On dit alors qu’il faut le crapoter, et si vous ne l’avez jamais fait, essayez sur une cigarette.

Cette règle est aussi valable quelle que soit la marque du produit que vous choisissez. C’est précisément là que le fumeur de cigares se distingue du fumeur de cigarettes. Il faut garder la fumée en bouche pendant 2 ou 3 secondes en moyenne, afin d’en apprécier les saveurs du tabac avant de la rejeter. Tout un art !

Le cigare se fume doucement, pour l’apprécier avec ses nuances. Laissez le goût parcourir tous les coins de votre bouche, et profitez-en dès son allumage. L’erreur si vous fumez votre premier cigare pourrait être de le fumer trop vite. Lorsqu’on le fume trop vite, le cigare chauffe et ne livre pas toutes ses saveurs. Pour créer une rupture, adoptez une combustion continue avec une flamme douce. Elle ne donnera pas le temps au cigare de s’éteindre.

Le premier tiers du cigare cubain est juste suave, et a cet étape il se fume comme une cigarette. C’est dans le second tiers que l’on ressent l’effet de l’explosion des sensations. C’est là que se trouve le meilleur, des arômes boisés et épicés et que votre expérience débute. Dans le dernier tiers, le cigare est en combustion soutenue et il envoûte carrément le fumeur. Il vous embarque pour une rupture avec l’univers le temps de la dégustation. Un voyage à l’autre bout du monde, à Cuba, La Havane.

Comment allumer un cigare cubain ?

Certains aiment tirer une bouffée éphémère sur leur cigare coupé, avant qu’il ne soit allumé par la flamme du briquet. L’idéal pour allumer un cigare cubain, ce sont de longues allumettes ou un briquet à gaz. On commence par allumer le pied du cigare en roulant le cigare sur lui-même tout près de la flamme. Le pied du cigare doit devenir incandescent. Vous pouvez alors porter votre habano à la bouche et tirer quelques petites bouffées pour uniformiser la combustion au niveau de toute la surface du pied de cigare.

Comment tenir un cigare en bouche ?

Certains le tiennent avec les dents mais d’autres ne le mettent en bouche que pour aspirer et se contentent de le serrer avec leurs lèvres. Si le bout du cigare se mouille de salive, vous ressentirez une saveur amère sur vos papilles. Pour cela, les fumeurs experts vous conseillent de le tenir à la main.

Il n’y a pas de techniques bien particulières pour tenir son cigare en bouche. Attention tout de même, si vous aviez l’habitude de fumer des cigarettes. En effet, le poids entre les deux est totalement différent et peut vous surprendre si vous fumez le cigare pour la première fois.

Comment couper un cigare cubain ?

Couper le cigare

Les cigares cubains se présentent avec une tête scellée. La décapiter fait partie du cérémonial et on recherche une section nette et uniforme. Évitez donc de percer la tête du cigare de façon hasardeuse. Cela entraîne une combustion médiocre qui altère son goût.

Pour couper le cigare, il existe des ciseaux destinés à cet usage mais on conseille de se servir d’un coupe-cigare. Il est beaucoup plus efficace et tous les fumeurs de cigares vous le diront : bien couper son cigare est tout un art. Il en existe de multiples modèles avec lame unique ou une double lame. Certains sont de vrais bijoux disponibles en acier, en argent ou en or.

Des marques comme Partagas de havane ou Ramon Allones méritent d’être coupés avec grâce. Selon la cave à cigares que vous achèterez, vous aurez l’occasion d’y ranger votre coupe-cigare. Veillez donc à prendre une cave pratique, si c’est votre première.

Pourquoi coupe-t-on le cigare ?

On coupe le cigare pour le libérer de sa tête car les cigares roulés à la main sont toujours fermés. La coupe fournit une ouverture adéquate pour fumer en bénéficiant d’un tirage constant tout au long de la dégustation. La coupe droite est la plus rapide, la plus simple, et elle donne presque toujours un bon résultat. Essayez-la sur des Jose del Piedra, des Romeo y Julieta vous verrez tout de suite l’effet de plaisir que cela provoque.

Que boire avec le cigare cubain ?

Cafe cigare cubain

Vous avez opté pour un Ramon Allones, un Partagas de havane, un romeo y julieta, un flor ou un Jose del Piedra. Vous recherchez une boisson pour accompagner la dégustation. Retenez que c’est en fonction de votre humeur et vos envies que vous choisirez la boisson qui pourra être servie avec votre cigare. L’eau, un thé ou un café peuvent bien l’accompagner, autant qu’un bon vin, un cognac, un rhum ou un whisky.

Mais soyons franc, la plupart des grands fumeurs vous le diront : la consommation de vos cigares se fait avec de préférence un bon rhum, ou un bon whisky afin de profiter pleinement de ses arômes cubains.

Quel vin et whisky boire avec un cigare cubain ?

Les vins doux sont excellents pour tempérer le côté corsé de certains cigares en bouche. Il est donc conseillé pour accompagner des cigares cubains. Parmi les whiskies, un bourbon ou un malt écossais, pur et sans glaçons, sera le meilleur allié pour la dégustation d’un cigare cubain riche et puissant. Avec tous les arômes qui se bousculeront dans votre bouche, c’est comme si vous étiez déjà à La Havane !

Page 2 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén