Accessoires à feuilles de tabac très populaires, les cigares démontrent un goût remarquable. Plus ou moins corsés selon leur méthode de fabrication, les cigares possèdent une certaine réputation. Cependant, lorsque les cigares deviennent trop secs, ces outils peuvent ne plus être bons à fumer. Voici différents procédés pour savoir comment identifier et récupérer un cigare devenu trop sec.

Quand est-ce qu’un cigare est considéré comme trop sec ?

Comment savoir si un cigare est trop sec ? Pour reconnaître un cigare devenu trop sec, cela demande de la méthode ainsi qu’un matériel adéquat. Un cigare excessivement ferme peut être considéré comme trop sec. Le niveau de fermeté se vérifie en pressant le cigare légèrement à partir de sa structure. Au cas où la palpation affiche une bonne souplesse, le cylindre à feuilles de tabac est à point. Dans le cas contraire, il est possible que le produit soit trop sec.

Cependant, cette preuve par le toucher n’est pas toujours suffisante car le ressenti cutané diffère d’un individu à un autre. Ainsi, pour se rassurer de la qualité d’un cigare, l’hygromètre est la meilleure solution. Si votre hygromètre indique un taux d’humidité inférieur à 65 %, alors le cigare est considéré comme trop sec.

D’un autre côté, il faudrait souligner qu’un cigare moins doux et peu moelleux ne traduit pas toujours un état de moisissure et de sécheresse avancé. En effet, les cigares mal remplis ou trop humidifiés vont également au-delà du moelleux d’un fondant.

Cigares trop secs

Tout savoir pour récupérer un cigare trop sec

Une fois le diagnostic terminé, il est crucial de récupérer le cigare trop sec. Sans quoi celui-ci risque de se dégrader. Sachez que l’échelle d’humidité du cigare est relative au niveau des efforts nécessaires pour le remettre en forme. Ce processus requiert beaucoup de patience.

Réhumidifier correctement son cigare

Remarquez aussi qu’un cigare considéré comme très sec est difficile à récupérer. Cependant, humidifier le cigare permet d’atteindre des résultats intéressants. Cette méthode de récupération consiste à renouveler l’humidité du cigare de manière à équilibrer la température à l’intérieur.

Pour ce faire, vous pouvez recourir à une solution de propylène glycol ou encore à de l’eau distillée. Le propylène glycol s’emploie pour humidifier suffisamment les humidificateurs à mousse. En fait, ce produit liquide, incolore et non toxique impacte beaucoup dans le processus de conservation des caves à cigare. D’une part, il prévient l’apparition des moisissures et des contaminations bactériennes. D’autre part, ce produit permet de stabiliser le niveau d’humidité de la cave à cigare jusqu’à un seuil optimal.

En ce qui concerne l’eau distillée, notez qu’elle est beaucoup plus recommandée sur les humidificateurs en gel de cristaux acryl. Néanmoins, pour réussir la ré humidification d’un humidificateur, combinez de l’eau distillée avec une solution composée à 50 % de propylène glycol et 50 % d’eau distillée.

Dans ce sens, les humidificateurs boveda sont de belles possibilités. Placez-en une quantité suffisante dans votre cave à cigare et patientez environ 14 jours pour voir votre accessoire retrouver un état convenable. Aussi, pour optimiser davantage l’état de conservation de vos cigares, préférez une boîte en bois. En complément, utilisez un allume-cigare à connexion polyvalente. Pour rappel, lorsque ces accessoires présentent une connexion de ce type, ils proposent une ergonomie et une échelle de conservation beaucoup plus intéressantes.

Notez qu’un cigare devenu sec avec une cape craquée et fissurée doit être jeté. Il en est de même pour le cigare dont la cape est déchirée ou complètement desséchée. Sous cette configuration, les feuilles de tabac s’effritent entre les doigts, et ce, même s’il s’agit d’une qualité humidor manipulée avec délicatesse et douceur.

Cigares et humidificateur

3 grandes méthodes pour “réanimer” votre cigare trop sec

Lorsqu’un cigare devient trop sec, il est possible de le réanimer progressivement en respectant des méthodes bien précises. Sur la base des avis et messages d’utilisateurs, voici les plus populaires :

Première méthode

Commencez par vider votre cave à cigare. Ensuite, à l’aide d’un chiffon ou d’un tissu humide, tapez le fond extérieur de la boite et ses parois. En complément, placez de l’eau distillée avec une éponge propre pour prévenir la moisissure. Exécutez cette opération sur du bois, de l’aluminium ou autres matières. Dès l’instant où la cave à cigares retrouve une température et un taux d’humidité idéal, placez les cigares en place.

Deuxième méthode

Positionnez les cigares séchés dans une cave à cigare dont l’hygrométrie à un taux supérieur à 85 % de façon à récupérer l’humidité perdue. Comme alternative, installez le coffret entrouvert avec une éponge humide dans un sac plastique hermétique pendant 2 à 3 semaines ou dans un réfrigérateur durant 1 à 2 jours. Les cigares de type humidor en addition avec les humidificateurs boveda montrent une bonne compatibilité avec cette méthode.

Troisième méthode

Hormis les deux méthodes précédentes, vous pouvez humidifier les cigares en les plaçant dans une pièce hermétique et naturellement humide. Cependant, faites-le pendant quelques semaines afin que les cigares s’imprègnent de l’humidité ambiante. Pour finir, disposez enfin les cigares dans une cave à cigare dont l’hygrométrie a un taux compris entre 70 et 75 %.

Au regard des avis des utilisateurs de cigares, ces méthodes présentent quelque efficacité mitigée. Toutefois, essayez-les pour avoir votre propre opinion sur l’humidification de vos cigares trop secs.