Le cigare cubain est roulé à Cuba avec des plantes de tabac, vieilli et transformé dans le pays de La Havane. Aussi appelé habano, il est considéré comme le meilleur au monde. Le terroir cubain donne des cigares d’une complexité aromatique unique avec un tabac travaillé minutieusement. Ils sont roulés à la main avec une sélection de feuilles de tabac qui leur confèrent une palette aromatique précise.

Fumer un des cigares de La Havane, c’est apprécier un moment de saveurs, un espace hors du temps. L’activité demande que vous preniez votre temps, une pause dans votre journée car le temps pour fumer ces cigares est assez élevé. Surtout si celui-ci est votre premier. C’est un moment inédit qu’on s’offre.

Certains cigares cubains figurent sur la liste des produits les plus luxueux au monde. Cependant, on peut encore en trouver à des prix abordables. Voici un guide pour tout savoir sur comment fumer le cigare cubain, ces feuilles de tabac fruit d’une sélection minutieuse.

Comment prépare-t-on son cigare avant de le fumer ?

Préparer son cigare

Avant de répondre à comment fumer le cigare cubain, il va falloir répondre à comment le prépare-t-on.

La cape est la mince feuille de tabac qui enrobe le cigare. Elle influence sa combustion, son gout et son aspect visuel. C’est la cape qui se consume premièrement quand on commence à fumer un cigare provenant de Cuba.

En premier lieu, le cigare cubain doit d’abord être humé, touché, palpé. Vous devez rentrer en connexion avec son tabac. Il doit vous faire voyager à travers le monde. Cela vous renseigne sur son degré d’humidité puisqu’il ne doit pas être trop sec. À défaut, il pourrait être agressif et fragile. Ses arômes ne se mélangerait pas pour le mieux. Le tabac pourrait sécher et risquerait de se briser pendant qu’on le consomme. D’ailleurs, ce sont ces arômes qui renseignent sur la qualité du produit et lui confèrent son goût.

A La Havane, l’astuce pour humidifier un cigare trop sec est de plonger sa tête dans un verre de rhum. On laisse alors l’humidité remonter le long du cigare, à travers le tabac, avant de l’allumer. Notez que pour optimiser la conservation de ses cigares, l’achat d’une boite humidor ou cave à cigare, avec humidificateur et hygromètre, permet de bien conserver votre stock de cigares. Pour ce qui est de l’humidor, il en existe plusieurs offres sur le marché.

Pourquoi fumer des cigares cubains ?

Les raisons de fumer les cigares cubains sont multiples. Pour commencer, à la différence de la cigarette ou la pipe, retenez que leurs arômes et leurs saveurs sont uniques. Ce sont d’ailleurs, les meilleurs au monde depuis de longues années et ils peuvent aussi se conserver sur plusieurs années.

C’est devenu petit à petit une denrée qui se mérite. De plus, puisqu’on n’avale pas la fumée, à l’inverse de la cigarette, le cigare se veut un peu moins nocif pour votre santé, et surtout vos poumons. Attention que l’abus peut mener à un risque de cancer. Le Cohiba est l’élite des cigares cubains, tout comme le Montecristo, le Bolivar ou le Upmann. Leurs feuilles de tabac sont unique au monde.

On distingue les Parejos plutôt réguliers, le Robusto qui est court et les Figurados souvent originaux. Chaque marque définit ses critères selon la taille des cigares et le tabac travaillé. Les marques comme Arturo Fuente, Davidoff et Hoyo de Monterrey proposent généralement des produits de bonne qualité. Si c’est votre grande première, nous vous conseillons de vous diriger vers des cigares moins forts.

L’art de la dégustation du cigare

Que vous choisissiez de fumer un Robusto, un Figurados ou un Parejos, une exigence s’impose à vous. Il s’agit de ne pas en avaler la fumée. Pas toujours facile lorsque c’est votre premier cigare. On dit alors qu’il faut le crapoter, et si vous ne l’avez jamais fait, essayez sur une cigarette.

Cette règle est aussi valable quelle que soit la marque du produit que vous choisissez. C’est précisément là que le fumeur de cigares se distingue du fumeur de cigarettes. Il faut garder la fumée en bouche pendant 2 ou 3 secondes en moyenne, afin d’en apprécier les saveurs du tabac avant de la rejeter. Tout un art !

Le cigare se fume doucement, pour l’apprécier avec ses nuances. Laissez le goût parcourir tous les coins de votre bouche, et profitez-en dès son allumage. L’erreur si vous fumez votre premier cigare pourrait être de le fumer trop vite. Lorsqu’on le fume trop vite, le cigare chauffe et ne livre pas toutes ses saveurs. Pour créer une rupture, adoptez une combustion continue avec une flamme douce. Elle ne donnera pas le temps au cigare de s’éteindre.

Le premier tiers du cigare cubain est juste suave, et a cet étape il se fume comme une cigarette. C’est dans le second tiers que l’on ressent l’effet de l’explosion des sensations. C’est là que se trouve le meilleur, des arômes boisés et épicés et que votre expérience débute. Dans le dernier tiers, le cigare est en combustion soutenue et il envoûte carrément le fumeur. Il vous embarque pour une rupture avec l’univers le temps de la dégustation. Un voyage à l’autre bout du monde, à Cuba, La Havane.

Comment allumer un cigare cubain ?

Certains aiment tirer une bouffée éphémère sur leur cigare coupé, avant qu’il ne soit allumé par la flamme du briquet. L’idéal pour allumer un cigare cubain, ce sont de longues allumettes ou un briquet à gaz. On commence par allumer le pied du cigare en roulant le cigare sur lui-même tout près de la flamme. Le pied du cigare doit devenir incandescent. Vous pouvez alors porter votre habano à la bouche et tirer quelques petites bouffées pour uniformiser la combustion au niveau de toute la surface du pied de cigare.

Comment tenir un cigare en bouche ?

Certains le tiennent avec les dents mais d’autres ne le mettent en bouche que pour aspirer et se contentent de le serrer avec leurs lèvres. Si le bout du cigare se mouille de salive, vous ressentirez une saveur amère sur vos papilles. Pour cela, les fumeurs experts vous conseillent de le tenir à la main.

Il n’y a pas de techniques bien particulières pour tenir son cigare en bouche. Attention tout de même, si vous aviez l’habitude de fumer des cigarettes. En effet, le poids entre les deux est totalement différent et peut vous surprendre si vous fumez le cigare pour la première fois.

Comment couper un cigare cubain ?

Couper le cigare

Les cigares cubains se présentent avec une tête scellée. La décapiter fait partie du cérémonial et on recherche une section nette et uniforme. Évitez donc de percer la tête du cigare de façon hasardeuse. Cela entraîne une combustion médiocre qui altère son goût.

Pour couper le cigare, il existe des ciseaux destinés à cet usage mais on conseille de se servir d’un coupe-cigare. Il est beaucoup plus efficace et tous les fumeurs de cigares vous le diront : bien couper son cigare est tout un art. Il en existe de multiples modèles avec lame unique ou une double lame. Certains sont de vrais bijoux disponibles en acier, en argent ou en or.

Des marques comme Partagas de havane ou Ramon Allones méritent d’être coupés avec grâce. Selon la cave à cigares que vous achèterez, vous aurez l’occasion d’y ranger votre coupe-cigare. Veillez donc à prendre une cave pratique, si c’est votre première.

Pourquoi coupe-t-on le cigare ?

On coupe le cigare pour le libérer de sa tête car les cigares roulés à la main sont toujours fermés. La coupe fournit une ouverture adéquate pour fumer en bénéficiant d’un tirage constant tout au long de la dégustation. La coupe droite est la plus rapide, la plus simple, et elle donne presque toujours un bon résultat. Essayez-la sur des Jose del Piedra, des Romeo y Julieta vous verrez tout de suite l’effet de plaisir que cela provoque.

Que boire avec le cigare cubain ?

Cafe cigare cubain

Vous avez opté pour un Ramon Allones, un Partagas de havane, un romeo y julieta, un flor ou un Jose del Piedra. Vous recherchez une boisson pour accompagner la dégustation. Retenez que c’est en fonction de votre humeur et vos envies que vous choisirez la boisson qui pourra être servie avec votre cigare. L’eau, un thé ou un café peuvent bien l’accompagner, autant qu’un bon vin, un cognac, un rhum ou un whisky.

Mais soyons franc, la plupart des grands fumeurs vous le diront : la consommation de vos cigares se fait avec de préférence un bon rhum, ou un bon whisky afin de profiter pleinement de ses arômes cubains.

Quel vin et whisky boire avec un cigare cubain ?

Les vins doux sont excellents pour tempérer le côté corsé de certains cigares en bouche. Il est donc conseillé pour accompagner des cigares cubains. Parmi les whiskies, un bourbon ou un malt écossais, pur et sans glaçons, sera le meilleur allié pour la dégustation d’un cigare cubain riche et puissant. Avec tous les arômes qui se bousculeront dans votre bouche, c’est comme si vous étiez déjà à La Havane !